De nombreux homosexuels ne savent pas qu'ils sont porteurs du VIH

07/07/10 à 11:23 - Mise à jour à 11:23

Source: Le Vif

Quinze pour cent des personnes fréquentant les lieux de sorties gay de Flandre seraient séropositives rapporte l'Institut de Médecine Tropicale (IMT) d'Anvers.

De nombreux homosexuels ne savent pas qu'ils sont porteurs du VIH

© Thinkstock

Le coup de sonde a été effectué auprès de quelques 1 200 personnes. Au cours des douze derniers mois, 658 d'entre eux ont subi un dépistage de l'ensemble des infections sexuellement transmissibles (IST), sida compris.

L'étude démontre que 15% des habitués des clubs sexuellement connotés sont porteurs du virus VIH. Dans ces lieux, la consommation de stupéfiants serait courante, l'utilisation du préservatif se ferait, par contre, moins systématique. A l'IMT on se défend de quelque penchant idéologique : "le public de ces clubs est en moyenne plus âgé et a des contacts sexuels à une fréquence plus élevée".

Dans les bars "lesbigays" et soirées gays pour jeunes, le pourcentage de personnes séropositives est bien plus faible : 2%. "Les jeunes qui ont des contacts sexuels avec d'autres hommes doivent en être conscients" avertit l'IMT. Le taux de personnes infectées dans les bars moins connotés est de 5%.

Un sondé sur trois avoue avoir une relation régulière avec un partenaire fixe en ayant d'autres contacts sexuels en parallèle. Mais trois répondants sur quatre déclarent avoir utilisé un préservatif lors de leur dernière relation occasionnelle.

Eve Boidron

En savoir plus sur:

Nos partenaires