D'où sont originaires les ressortissants étrangers présents en Belgique ?

22/09/15 à 11:42 - Mise à jour à 11:53

Source: Belga

La population étrangère établie en Belgique comptait plus de 1,2 million de personnes fin 2013, ce qui représente 11% de la population totale, ressort-il du dernier rapport de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) sur les perspectives des migrations internationales, publié mardi.

D'où sont originaires les ressortissants étrangers présents en Belgique ?

Un demandeur d'asile devant Fedasil © Reuters

Les nationalités les plus représentées étaient les Italiens, les Français et les Néerlandais, avec environ 150.000 personnes de chacune de ces origines.

En 2013, 119.000 migrants sont entrés en Belgique, soit un peu moins qu'un an plus tôt (123.000) et qu'en 2011 (132.000), sans compter les demandeurs d'asile, précise l'OCDE. Les arrivants venaient surtout de France (13.600), de Roumanie (10.000), des Pays-Bas (9.000) et de Pologne (7.500). Au total, 92.000 sorties ont été notées en 2013 (84.000 en 2012 et 81.000 en 2011). "Les pays les plus représentés parmi les partants étaient la France (10.000), les Pays-Bas (6.800), la Roumanie (4.200) et la Pologne (4.000)", pointe le rapport.

De plus, 13.500 ressortissants belges ont été de retour au pays en 2013 et 24.900 l'ont quitté, ce qui représente une émigration nette de 11.400 personnes.

Par ailleurs, les autorités du pays ont enregistré près de 11.000 premières demandes d'asile en 2014, après 10.200 en 2013. L'an dernier, les premiers demandeurs venaient principalement de Syrie (1.800), d'Irak (800) et d'Erythrée (700). Quelque 37% des demandeurs ont reçu le statut de réfugié (contre seulement 16% en 2013) et 10% ont obtenu une protection subsidiaire.

En 2013, 34.800 personnes ont acquis la nationalité belge, soit 10% de moins qu'un an plus tôt, une baisse à "mettre au compte du durcissement des conditions de naturalisation", d'après l'OCDE. Les pays d'origine liés au plus grand nombre de naturalisations sont le Maroc (5.900), la Turquie (1.900), l'Italie (1.900), la République démocratique du Congo et la Russie (1.500 dans les deux cas).

Concernant le marché du travail, "le nombre de premiers permis de travail délivrés au titre de l'exercice d'un emploi salarié a diminué de 14%" entre 2012 et 2013, passant à 13.100 unités. Plus de la moitié ont été remis à des ressortissants bulgares et roumains. Le nombre d'étrangers sur le marché du travail a lui connu une hausse de 4% entre 2012 et 2013, grimpant de 645.000 (dont 105.000 chômeurs) à 669.000 (dont 109.000 chômeurs). Les Roumains en activité en Belgique étaient environ 30.000 en 2013, soit le double par rapport à 2009. La part de Bulgares était elle en hausse de 75% (14.000).

Nos partenaires