Crise: une réunion à huit, ce jeudi soir, pour " bien se comprendre "

21/07/11 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Le Vif

Dans un communiqué diffusé jeudi matin, Elio Di Rupo a dit avoir "pris acte avec intérêt de la décision du CD&V". "Afin de permettre à chacun de bien se comprendre", il a précisé qu'il invitait les 8 présidents de parti à se réunir ce 21 juillet en soirée.

Crise: une réunion à huit, ce jeudi soir, pour " bien se comprendre "

© Image Globe / FILIP CLAUS

Le formateur Elio Di Rupo a enfin indiqué qu'il espérait "qu'ensemble une méthodologie de travail commune pourra se dégager et qu'un climat de confiance pourra s'installer pour réussir les négociations".

Jeudi, en fin de journée, le président du CD&V, Wouter Beke avait dit prendre acte du fait que le formateur ait choisi de rencontrer "dans une grande mesure" le contenu des neuf propositions qu'il avait déposées à propos de BHV lorsqu'il était négociateur royal et que les quatre points qu'il avait jugés inacceptables (assouplissement de la législation linguistique à Bruxelles, possibilité de listes bilingues en Région bruxelloise, circonscription fédérale, ratification de la Convention-cadre sur les minorités) avaient été boutés "hors des négociations".

Wouter Beke avait également dit avoir compris de l'appel d'Elio Di Rupo que les négociations sur BHV seraient entamées avant qu'il y ait des négociations pour la formation du gouvernement.

Dans son appel lancé mercredi en début d'après-midi, Elio Di Rupo avait demandé au CD&V s'il était d'accord que les négociations s'entament sur la question de BHV sur base des textes juridiques déposés par le formateur alors que "parallèlement", les négociations s'engageraient sur l'assainissement budgétaire ainsi que sur la révision de la loi spéciale de financement.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires