Converti à Al-Qaïda, Iliass Azaouaj reprend son compte Facebook

12/11/13 à 21:49 - Mise à jour à 21:49

Source: Le Vif

Hoax ou réalité ? Un nouveau compte Facebook au nom d'Iliass Azaouaj, jeune prédicateur salafiste bruxellois disparu en Syrie, a vu le jour sur la Toile.

Converti à Al-Qaïda, Iliass Azaouaj reprend son compte Facebook

© capture d'écran Facebook

Le prédicateur salafiste d'Anderlecht Iliass Azaouaj aurait repris les commandes de son compte Facebook pour y proclamer son appartenance à Al-Qaïda. Mais est-ce bien lui qui se cache derrière ces pages alimentées de pieux conseils appelant les musulmans à l'action ?

La photo de son profil montre un jeune combattant masqué arrangeant sa ceinture (d'explosifs ?), à côté d'une mitraillette posée sur un divan oriental. Le jeune imam de 22 ans était parti en Syrie, en avril dernier, pour ramener à leurs parents de jeunes combattants belges fourvoyés dans le combat aux côtés des rebelles syriens. Puis, plus rien, plus de nouvelles. Sa famille craignait qu'il n'ait subi des représailles à cause de la rumeur faisant de lui un informateur des services secrets belge et marocain.

Le cheikh franco-syrien Ayachi Bassam, qui a perdu son fils et un compagnon de celui-ci, Raphael Gendron, dans les combats en Syrie, s'était proposé d'aller négocier sa libération, pour peu que l'Etat belge lui donne un visa pour la Turquie. Sans suite.

Ilias Azaouaj n'avait donné aucun signe de vie jusqu'à ce que ses proches croient reconnaître sa voix, le 7 novembre dernier, dans une vidéo de propagande d'Al-Qaïda mettant en scène un combattant masqué. Dans cette confession, le jeune Marocain (il n'a pas la nationalité belge) avoue avoir été un agent de la Belgique et du Maroc.

Il raconte pourquoi il s'est converti et pourquoi il combat désormais aux côtés des "vrais musulmans". Depuis, il multiplie les provocations sur son nouveau compte Facebook: "Délaisser nos obligations en espérant une vie paisible est un aveuglement dangereux. Le jour des comptes arrivera et il faudra en répondre!" "Ceux qui veulent ruser pour anéantir l'Islam n'y arriveront jamais, peu importe ce qu'ils feront ! Car Allah est le Meilleur des stratèges!" "Délaisser nos obligations en espérant une vie paisible est un aveuglement dangereux. Le jour des comptes arrivera et il faudra en répondre ! (8 novembre) "Allah a élevé l'Islam et les musulmans. Que les musulmans ne se rabaissent pas eux-mêmes mais qu'ils agissent pour porter victoire à l'Islam !" (9 novembre).

Le 10 novembre, Ilias Azaouaj s'inquiète de l'indifférence des médias belges : "Vous êtes- vous posé la question, pourquoi aucun média ne parle de la vidéo publiée ? Ont-ils peur à ce point de l'impact d'Azaouaj Iliass ?" " Les musulmans se font humilier par les médias, mais certains continuent de croire les mensonges de ces mêmes médias sur les Mujahiddeens !" (11 novembre).

Lorsqu'il a décidé de partir en Syrie, Ilias Azaouaj était en perte de vitesse à Bruxelles, cerné par des rumeurs de collaboration ou de bonne entente, en tout cas, avec les services de sécurité. Il avait ainsi dénoncé les émeutes de Molenbeek, provoquées par des membres de Sharia4Belgium, à la suite du contrôle d'une jeune femme en niqab.

Les partisans de Sharia ne le lui avaient pas pardonné, le qualifiant de "shakem", servile. D'où les craintes qu'éprouvait sa famille pour sa sécurité en Syrie. S'il a été retourné par Al-Qaïda, qui l'utilise pour sa propagande et son recrutement, ce n'est pas de bon augure. Sa prose pourrait tomber sur un terrain propice.

En savoir plus sur:

Nos partenaires