Consultation populaire à Namur ce dimanche: mode d'emploi

08/02/15 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Belga

La Ville de Namur connaîtra ce dimanche sa deuxième consultation populaire. Trois questions concernant le projet de centre commercial parc Léopold seront posées aux citoyens. Explications.

Consultation populaire à Namur ce dimanche: mode d'emploi

/ © Belga

Tous les Namurois à partir de seize ans peuvent se rendre aux urnes pour donner leur opinion sur l'avenir du parc Léopold et la construction d'un centre commercial d'une superficie de 20.000 à 23.000 mètres carrés dans le cadre d'un projet de revitalisation globale du haut de la Ville incluant la gare SNCB et celle des bus.

D'après les chiffres de la Ville, il y a 91.301 votants potentiels. Le vote lors d'une consultation populaire n'est évidemment pas obligatoire.

Les trois questions sont: "Approuvez-vous le choix de combattre l'implantation de grands centres commerciaux à l'extérieur de la ville afin de défendre nos commerces et notre coeur de ville? ", "Partagez-vous le principe d'installer un nouvel ensemble de magasins au coeur de notre ville, le plus près possible des commerces existants et avec davantage de parkings pour compléter et renforcer le commerce namurois et l'emploi local? ", et enfin, "Etes-vous favorable à l'installation d'un centre commercial à l'emplacement de l'actuelle gare des bus et du square Léopold sachant que cela entraînera la disparition des arbres de ce square et que cette suppression sera compensée par la création en ville de trois nouveaux parcs publics et la plantation de plusieurs arbres et arbustes dans le nord de la Corbeille? ".

Les votants ne sont pas obligés de répondre aux trois questions. Ils peuvent répondre à une, deux ou trois et répondre différemment à chaque question: "Oui", "Non" ou rien. Pour que le vote soit comptabilisé, il faut toutefois répondre au moins à une question sinon le bulletin sera considéré comme blanc.

Les bureaux de vote seront ouverts de 08h00 à 13h00. La carte d'identité et la convocation sont indispensables pour participer au vote, qui est également possible par procuration. Il y a autant de circonscriptions électorales que pour une élection traditionnelle mais moins de bureaux de vote vu l'aspect non-obligatoire et donc la probabilité d'un nombre moins important de participants, à savoir 72 bureaux, soit environ 50% du nombre de bureaux lors d'une élection traditionnelle.

C'est seulement si le seuil de 11.046 votants est atteint, soit 10% des habitants namurois (Namur compte 110.452 habitants), que le dépouillement aura lieu, comme le veut le code de la démocratie locale. "On peut raisonnablement penser que le dépouillement débutera, le cas échéant, vers 14h00", selon Benoît Demazy, chef du Service Information et Communication de la Ville. Des fonctionnaires, des citoyens ainsi que des témoins de chaque parti et du Collectif pour la sauvegarde du parc Léopold seront présents dans les cinq bureaux de dépouillement situés à l'Hôtel de Ville.

La Ville de Namur n'a plus connu de consultation populaire depuis le 2 juin 1996. Celle-ci portait sur une nouvelle implantation pour le Parlement wallon. Les votants avaient rejeté en masse l'idée du site du Grognon comme nouvel emplacement. Un revers pour le bourgmestre socialiste de l'époque, Jean-Louis Close. En 1996, 76.718 électeurs étaient convoqués et 41.659 avaient participé, soit 54,3%.

Sur le plan pratique, la Ville de Namur informe vendredi que tout citoyen qui aurait égaré sa convocation ou sa carte d'identité peut obtenir un duplicata de la convocation ou une attestation de perte de carte auprès de l'administration communale samedi entre 08h30 et 11h30 et dimanche de 08h00 à midi.

Nos partenaires