Comment les Italiens ont transformé notre pays

12/06/16 à 12:54 - Mise à jour à 12:53

Source: Le Vif/l'express

En septante ans depuis les accords de 1946, les Italiens se sont, dit-on, bien intégrés à la société belge. Mais si les mineurs de 1946 et leurs descendants se sont belgicisés, la Belgique aussi s'est italianisée. Principalement en Wallonie.

C'est une histoire que tout le monde connaît, mais que personne n'a encore jamais vraiment racontée. Celle d'une Marianne aux petites mains, à Lodelinsart-Ouest, à qui Rosa a expliqué comment préparer une bolognaise avec un'poco di carne mais pas trop parce que ça cousta cher hein ! Celle d'un petit Fernand de la rue Joseph Wauters à Châtelineau qui allait le samedi à l'école italienne, où il n'y avait là pas plus de petits blonds que dans sa classe de l'école communale de la place Jules Destrée : un seul, et c'était lui. Celle d'une Milouda de Beyne-Heusay, qui a posé la première garniture de sa première pizza sur un pain marocain, avant que la voisine ne lui explique bien comme il faut. Celle d'un Jean-Claude qui égaie le récit de ses premiers et de ses derniers émois d'un figa stretta. Celle d'un petit Nicolas, 3 ans, qui sort de sa première journée de maternelle à Wanfercée-Baulet avec son premier gros mot, minga.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires