Ce ne sera pas facile de remplacer Lutgen

13/06/10 à 22:53 - Mise à jour à 22:53

Source: Le Vif

Le CDH se tasse un peu partout, sauf en province de Luxembourg, où il gagne 1,53%, et surtout pique un siège au MR.

Ce ne sera pas facile de remplacer Lutgen

© Gaëtan Nerincx

Le CDH se tasse un peu partout, sauf en province de Luxembourg, où il gagne 1,53%, et surtout pique un siège au MR. C'est l'effet Benoît Lutgen. Le futur président du CDH (quand le nouveau gouvernement aura été formé) siégera donc à la Chambre. Reste à lui trouver un successeur au Gouvernement wallon. Le Namurois Maxime Prévot, un temps pressenti, n'a pas réussi à convaincre. Elu à la Chambre en 2007, il avait préféré le Parlement wallon en 2009, pour de nouveau se présenter en tête de liste à la Chambre en 2010. Les navettes, les gens ne comprennent pas. Il y a eu aussi, en ce qui le concerne, cette petite entourloupe révélée par le journal La Meuse : il a personnellement prévenu des parents de l'admission de leur enfant dans une école catholique namuroise, en application du décret inscriptions, alors que les résultats officiels ne doivent être communiqués que cette semaine. A la fureur du directeur, et de la ministre Marie-Dominique Simonet.

M.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires