Budget: à la recherche de 500 millions en fiscalité

08/03/12 à 20:45 - Mise à jour à 20:45

Source: Le Vif

Les vice-premiers ministres et le ministre du Budget Olivier Chastel se sont une nouvelle retrouvés autour du Premier ministre Elio Di Rupo jeudi à 18 heures au Lambermont. Ils doivent poursuivre les travaux budgétaires entrepris dimanche dernier.

Budget: à la recherche de 500 millions en fiscalité

© Image Globe

Il semble bien que l'atterrissage ne soit pas encore pour ce jeudi soir. Les discussions se poursuivront sans doute demain vendredi. Le traditionnel Conseil des ministres du vendredi matin a en tout cas été annulé.

Le contrôle budgétaire doit permettre de maintenir le budget 2012 sur les rails et de respecter l'engagement pris par la Belgique à l'égard de la Commission européenne de limiter le déficit à 2,8% du Produit intérieur brut (PIB).

Au fil des discussions et en fonction de l'évolution de la situation et notamment des nouvelles perspectives de croissance, le Comité restreint s'est mis d'accord pour boucler l'ajustement budgétaire avec environ 2,5 milliards de mesures. Cet objectif a été confirmé jeudi par la vice-première ministre PS Laurette Onkelinx à son arrivée au Lambermont.

Les discussions de la soirée porteront essentiellement sur les recettes fiscales sur lesquels le gouvernement s'est fixé pour objectif de réaliser 500 millions d'euros. Au départ, on avait listé 25 mesures fiscales dont plusieurs ont été éliminées. Il en reste une dizaine qui pourrait rapporter 1 milliard. Elles ne font pourtant pas toutes l'unanimité et les ministres devront faire un choix en respectant l'équilibre entre les familles politiques.

Le Comité restreint devrait également encore avoir une discussion sur le gel des prix du gaz et de l'électricité même si ce point n'a pas d'impact sur le budget 2012. Le Conseil des ministres a adopté jeudi dernier un projet allant en ce sens. Le vice-premier ministre sp.a et ministre de l'Économie, Johan Vande Lanotte, a indiqué en arrivant au Lambermont que le Conseil d'État avait remis un avis positif sur le texte du gouvernement.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires