Bruxelles: ombres sur le piétonnier

08/02/14 à 13:05 - Mise à jour à 13:05

Source: Le Vif

Yvan Mayeur, bourgmestre PS de Bruxelles, le confie au Vif/L'Express: "Les hôtels sont ravis" de la mise en piétonnier des boulevards du centre pour la fin 2017.

Bruxelles: ombres sur le piétonnier

© PG

Nul doute que l'exclusion de la circulation entre la place De Brouckère et Plattesteen constituera un atout pour l'horeca et le tourisme. Reste à voir si le projet, porté par l'ensemble du collège et plutôt bien reçu par l'opposition, permettra de préserver le caractère résidentiel du centre-ville. Rue Neuve, la piétonnisation a bénéficié au commerce, mais a tué le logement. Le principal objectif du réaménagement des boulevards est la revitalisation de l'économie du centre, "qui est en train de crever" (dixit Alain Courtois, échevin MR). Mayeur nous avoue toutefois que le centre commercial City2 et les projets de méga-shopping centers à Bruxelles et en périphérie "ne facilitent pas la revitalisation du centre".

Autre souci: l'impact de la zone piétonnière sur la mobilité. Un circuit en boucle à sens unique sera instauré, mais les parkings de dissuasion, prévus aux abords du piétonnier, risquent de transformer un peu plus les voies d'accès au centre en égouts à voitures. "A Gand, à Bruges et dans d'autres villes où le centre a été piétonnisé, il y a eu des adaptations au plan, réplique Courtois. Notre projet n'est pas à prendre ou à laisser."

En savoir plus sur:

Nos partenaires