Bruxelles en lambeaux, la faute à qui ?

08/04/16 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Knack

Depuis les attaques de Paris, le monde a les yeux rivés sur les communes bruxelloises de Molenbeek, Schaarbeek et Forest. Sauf que c'est un peu vite oublier que "Bruxelles" est le résultat d'années de méfiance communautaire, de négligence politique et d'une chasse au profit. Flamands et Francophones portent une lourde responsabilité dans la délitescence de leur capitale.

Si l'on devait dater la naissance des problèmes de Bruxelles, ce serait 1958. C'est une année charnière à de nombreux points de vue : la reconstruction d'après-guerre s'achève et se trouve être un succès, d'autant plus que l'âge d'or de la consommation qu'allaient être les années 60 se pointe à l'horizon. La conscience nationale est alors à son zénith. Jamais la Belgique n'avait été aussi heureuse et riche, et, en même temps que nous, le monde comprend que la Belgique se pose en état modèle. 1958 est aussi l'année de l'expo internationale et de la construction de l'Atomium.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires