Blocage des frontières à partir de lundi soir, les routiers iront "au finish"

03/04/16 à 22:42 - Mise à jour à 22:43

Source: Belga

Le collectif de transporteurs routiers qui avait barré certaines routes vendredi annonce vouloir bloquer les camions entrant en Belgique à partir de lundi soir. Il réclame une taxe kilométrique plus équitable et demande une rencontre avec le gouvernement wallon.

Blocage des frontières à partir de lundi soir, les routiers iront "au finish"

© BELGA

Les actions se traduiront par le blocage aux frontières des camions entrant dans le pays à partir de lundi à 22h. Les camions sortant ne seront pas ennuyés. Une bande de circulation sera libre afin de faciliter le passage des automobilistes, explique un communiqué diffusé dimanche soir.

"Conscient des problèmes de mobilité des citoyens que leur dernière manifestation a suscitée, le collectif de patrons et de chauffeurs salariés développera des actions moins pénalisantes contre la population tout en pénalisant les véritables responsables de ce chaos qui ne sont autres que les membres de la majorité gouvernementale", peut-on lire dans le communiqué.

Les routiers à l'origine de l'action estiment que la taxe kilométrique entrée en vigueur vendredi pour les poids lourds est une "catastrophe" pour les petites entreprises de transport. Le collectif entend mener des actions "au finish". Ils revendiquent une taxe plus équitable qui puisse être payée par les petits transporteurs.

Selon eux, ce n'est pas le cas aujourd'hui, surtout dans un contexte de concurrence avec les transporteurs de l'Europe de l'Est. En clair, les manifestants demandent une réduction de 50% sur la taxe pour les entreprises de moins de 20 camions. Le collectif attend également une rencontre avec le gouvernement wallon. Il ajoute avoir rejoint le syndicat SECOP-ITSRE, une fédération du transport basée à Braives.

Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires