BHV: "On bascule dans un autre pays" (Maingain)

22/04/10 à 14:46 - Mise à jour à 14:46

Source: Le Vif

L'Open VLD et le CD&V souhaitent toujours mettre à l'ordre du jour en session plénière de la Chambre la proposition de loi visant la scission de l'arrondissement de BHV, et ce malgré la démission du gouvernement. Pour Olivier Mangain (FDF), avec ce vote, "on bascule dans un autre pays".

BHV: "On bascule dans un autre pays" (Maingain)

© Belga

L'Open Vld et le CD&V proposent de mettre à l'ordre du jour de la séance plénière de la Chambre la proposition de loi flamande visant à scinder l'arrondissement de BHV et si possible la voter. Ce faisant, "on bascule dans un autre pays", a commenté le président du FDF Olivier Maingain.Ce dernier a toutefois relativisé la portée d'une telle annonce, soulignant qu'il n'était pas certain que la séance plénière serait organisée.

Le CD&V rend les libéraux néerlandophones et francophones responsables de la crise. Selon Olivier Maingain, c'est le médiateur royal Jean-Luc Dehaene qui a fauté. "Il n'a pas entendu les points de vue des francophones", a réagi le président du FDF, selon qui M. Dehaene a donné le sentiment de ne jamais croire dans sa mission. M. Maingain a par ailleurs regretté la décision de l'Open Vld de quitter le gouvernement. "C'est un choix que je ne trouve pas raisonnable et pas respectueux de la population".

Commentant l'échec des négociations, le président du FDF a pointé du doigt ceux qui se revendiquent d'un "nationalisme flamand qui gangrène la vie politique" comme responsables du blocage. "Nous sommes désireux, comme en 2005, d'une solution sur base d'un respect mutuel et qui garantisse la protection des minorités", a-t-il assuré.

Il faut à présent attendre que le chef de l'Etat assume son rôle, a encore commenté Olivier Maingain. Le premier ministre Yves Leterme est parti vers 13h30 présenter la démission de son gouvernement au Roi.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires