Bellot appelle au maintien de l'offre ferroviaire entre Namur et Bruxelles

08/10/17 à 11:03 - Mise à jour à 13:21

Source: Belga

Le ministre de la Mobilité appelle les syndicats du rail à "maintenir toute l'offre de trains entre Namur et Bruxelles", mardi, malgré la journée d'actions annoncée par la CGSP.

Bellot appelle au maintien de l'offre ferroviaire entre Namur et Bruxelles

François Bellot © PHOTO NEWS

"La fermeture du viaduc Herrmann-Debroux va créer, on le sait, de gros embarras de circulation pour les dizaines de milliers de navetteurs empruntant l'E411", souligne-t-il dimanche dans un communiqué.

"Il serait dommageable que la grève annoncée par la seule CGSP ait lieu alors que de nombreux efforts sont faits pour trouver des alternatives de mobilité à la suite de la fermeture du viaduc Herrmann-Debroux", estime le ministre. "Le Fédéral et les Régions, en prenant leurs responsabilités, ont pu dégager des mesures concrètes. Je fais donc appel aux syndicats de s'inscrire dans cette logique."

"C'est le pyromane qui appelle le pompier"

La CGSP a renvoyé dimanche le ministre de la Mobilité François Bellot à sa propre responsabilité.

"C'est un peu fort. C'est le pyromane qui appelle le pompier", a jugé Patrick Lebrun, secrétaire fédéral, sur RTL-TVI. "Ce qui a provoqué cette situation n'est pas de notre faute", a-t-il dit alors qu'en l'absence de conclusions au sein de la concertation sociale, la majorité s'apprête à voter un projet organisant un service minimum à la SNCB en cas de grève.

"Nous avions prévenu depuis des mois ce qui arriverait si ce projet devait aboutir en l'absence de dialogue social", a rappelé Patrick Lebrun. Ce projet est voté alors que "la SNCB se trouve dans un état de non fonctionnement, avec des coupes structurelles budgétaires, 7.000 personnes en moins sur 5 ans, c'est trois Caterpillar", a-t-il ajouté.

Selon le représentant de la CGSP, le projet du gouvernement vise à "augmenter le service avec moins de moyens". Dès lors, "l'appel à la grève est clair et il ne sera pas modifié".

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos