André Flahaut, un "dictateur pro-Kabila", lâche le sénateur Mampaka

02/04/14 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Le Vif

Frustré par l'interdiction faite par le président de la Chambre André Flahaut auprès de ses députés de réaliser des photos à l'intérieur de l'hémicycle en période de campagne électorale, Bertin Mampaka, sénateur cdH d'origine congolaise, l'a tout bonnement qualifié de "dictateur", "lui qui est pro-Kabila".

André Flahaut, un "dictateur pro-Kabila", lâche le sénateur Mampaka

© Belga

Et contrairement à l'insulte homophobe qu'il aurait adressée à un conseiller communal Écolo bruxellois qui l'avait traité de "touriste", ces propos-ci, il ne s'en est pas caché. Les adressant directement à son collègue-sénateur socialiste Ahmed Laaouej: "Hé, ton président, là..." Avant d'ajouter: "J'aimais mieux quand il était soldat", faisant référence à son passé de ministre de la Défense.
Ce n'est pas la première fois que le mot "dictateur" est utilisé lors d'attaques rouge-orange. L'été dernier, la ministre wallonne de l'Action sociale Eliane Tillieux (PS) avait lâché que son rival local, Maxime Prévot (cdH), était un "bourgmestre de la Culture dictateur". Alors, on est quitte?

Sophie Mignon

Nos partenaires