Amedeo, Charles Michel et l'entourloupette politico-royale

11/02/16 à 07:42 - Mise à jour à 07:42

Source: Le Vif/l'express

Le prince Amedeo obtient un feu vert "préalable" du Roi à son mariage seize mois... après ses épousailles. L'artifice qui le rend à nouveau successible met le Parlement sur la touche. Le Premier, Charles Michel, couvre l'irrégularité.

L'affaire fut rondement menée, comme il se doit pour un tour de passe-passe. Quelques lignes ramassées en un unique article d'un arrêté royal, et le tour était joué. Amedeo, fils de la princesse Astrid et du prince Lorenz, décroche sans anicroches le consentement du roi Philippe à son mariage avec Elisabetta Maria Rosboch von Wolkenstein.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires