Allocations d'insertion: Peeters veut éviter un grand incident social

18/12/14 à 18:30 - Mise à jour à 18:30

Source: Belga

Le ministre de l'Emploi, Kris Peeters, s'est montré sensible jeudi au sort des bénéficiaires d'une allocation d'insertion qui, le 1er janvier, seront exclus de ce régime parce qu'ils s'y trouvent depuis trois ans et qu'ils ont atteint l'âge de 30 ans. Il n'a toutefois pas évoqué un moratoire comme le réclame le collectif 63§2, qui regroupe des associations et les syndicats.

Allocations d'insertion: Peeters veut éviter un grand incident social

© BELGA

"Je prends ça très au sérieux et je veux voir comment éviter un grand incident social", a-t-il souligné devant la Chambre, en réponse à une question de Raoul Hedebouw (PTB). Le ministre n'a pas donné d'autre précision. Il entend rester dans la ligne de l'accord de gouvernement, a-t-il dit. Il a aussi rappelé qu'il s'agissait d'une mesure décidée en 2012, par le gouvernement précédent. Quelque 32.000 personnes pourraient sortir de ce régime d'ici le 1er janvier, dont la majeure partie à Bruxelles et en Wallonie, selon les calculs de la FGTB. En 2017, 20.000 pourraient s'y ajouter et encore 10.000 encore à cause des mesures du nouveau gouvernement. Le député communiste a exhorté le ministre à au moins suspendre la mesure. "Etes-vous prêt aujourd'hui, pour des raisons d'urgence sociale, à appliquer un moratoire", a-t-il lancé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires