Affaire Kubla : les faits ne concernent pas Duferco mais "une entreprise privée" des actionnaires

19/03/15 à 07:08 - Mise à jour à 07:08

Source: Belga

Les faits sur lesquels se penche la justice belge dans l'affaire Kubla ne concernent en rien le groupe Duferco mais bien "une entreprise privée" des actionnaires, a confié mercredi soir Antonio Gozzi, le président du groupe italo-suisse, à la RTBF à sa sortie de prison, évoquant une "arrestation totalement injustifiée".

Affaire Kubla : les faits ne concernent pas Duferco mais "une entreprise privée" des actionnaires

Antonio Gozzi © Belga

Après plusieurs auditions et après confrontation avec Serge Kubla, Antonio Gozzi et Massimo Croci (directeur général de Duferco) avaient été remis en liberté mercredi en début de soirée.

Cette libération a été assortie de conditions, à savoir répondre aux convocations futures, a précisé le parquet fédéral. L'homme indique ne pas comprendre ce que la justice belge lui reproche.

Selon lui, l'entreprise Duferco n'est en rien concernée par l'affaire de corruption supposée qui est au centre de ce dossier. "Cette histoire regarde des initiatives privées d'actionnaires de Duferco mais Duferco n'a rien à voir avec cette histoire. Duferco est dans la négoce et la production d'acier, pas dans la loterie ou d'autres choses", a-t-il assuré.

En savoir plus sur:

Nos partenaires