Adil El Arbi, le francophone devenu l'homme le plus intelligent de Flandre

22/12/14 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Jeudi dernier, près d'1,5 million de téléspectateurs ont assisté à la victoire du jeune réalisateur bruxellois Adil El Arbi au jeu De Slimste Mens ter Wereld (L'homme le plus intelligent du monde). Très regardée en Flandre, l'émission avait déjà propulsé Bart De Wever sur le devant de la scène en 2009, même s'il avait terminé second.

Adil El Arbi, le francophone devenu l'homme le plus intelligent de Flandre

Adil El Arbi © .

Âgé de 26 ans, le réalisateur francophone d'origine marocaine a rapidement conquis le public flamand grâce à son langage coloré mâtiné de français et d'anglais, sa spontanéité et ses connaissances approfondies. En finale contre le producteur et scénariste Bart De Pauw, El Arbi a remporté le jeu programmé sur la chaîne Vier grâce à sa concentration et sa résistance au stress.

Le plus jeune lauréat du jeu annuel avait pourtant accepté de participer au quiz dans le but de promouvoir son film "Image". "Ce qui m'a donné envie, c'était qu'Image sortait en même temps que ma participation à De Slimste Mens. Nous avions un budget très limité (...), je me suis dit que si je faisais une seule émission, les gens sauraient qu'il y a un film qui s'appelle Image" explique-t-il sur la RTBF.

Encore relativement inconnu en Wallonie, Adil El Arbi a réalisé le thriller "Image" avec Bilal Fallah. En salles en Flandre et à Bruxelles, le film raconte l'histoire d'une jeune journaliste qui tourne un reportage sur les quartiers chauds de Bruxelles.

À l'issue de l'émission, le jeune lauréat, ému, a dédié sa victoire à sa mère décédée en février dernier ainsi qu'à Luc De Vos, le chanteur et compositeur gantois disparu il y a trois semaines qui lui aussi avait participé à l'émission.

Nos partenaires