A Bruxelles, le cdH veut se relancer en s'ouvrant davantage à la société civile

26/01/18 à 16:27 - Mise à jour à 16:27

Source: Belga

Le cdH de la Ville de Bruxelles donnera d'ici le 1er mars prochain le coup d'envoi public de sa campagne électorale intitulée "Bruxelles autrement", en parcourant les quartiers, mais aussi les médias sociaux, afin de faire participer les habitants à la définition de son programme.

A Bruxelles, le cdH veut se relancer en s'ouvrant davantage à la société civile

© BELGA

Sur Facebook, la prise de contact sera établie dès le mois de février par la publication d'un questionnaire, et l'ouverture de débats autour de plusieurs thèmes.

De l'aveu de la future tête de liste du cdH Didier Wauters, conseiller communal issu de la société civile, et de la cheffe de file Joëlle Milquet qui restera active sans figurer sur la liste, il s'agit de montrer l'exemple en instaurant une nouvelle méthode de gouvernance.

Celle-ci doit notamment réserver une plus grande place à la participation citoyenne qui doit devenir plus qu'un alibi pour une majorité en place.

Selon M. Wauters et Mme Milquet, le centre démocrate humaniste souhaite également de nouvelles règles strictes de contrôle de l'éthique des responsables et de l'utilisation de l'argent public, de dépolitisation dans les structures et de contrôle des politiques publiques.

Cela doit notamment se traduire par un audit des structures de la Ville. Cela doit aussi mener à un questionnement sur le rôle du CPAS de la Ville, devenu au fil des ans un "mastodonte" qui a absorbé toutes les politiques sociales et se trouve à la tête d'un patrimoine immense sans que ce soit sa vocation. Le cdH plaide en la matière pour une plus grande ouverture au monde associatif.

Autre objectif: réduire davantage que cela n'a été fait le nombre de structures de la Ville et faire de celle-ci un acteur au coeur de la Région bruxelloise et non plus sa rivale.

Nos partenaires