40% des parents belges préfèrent une baby-sitter féminine

11/12/15 à 11:59 - Mise à jour à 11:58

Source: De Standaard

Après avoir révélé qu'une femme sur trois se sent discriminée au travail, Amazone, le site du Carrefour de l'égalité de genre, dévoile que 40% des parents préfèrent une baby-sitter féminine pour garder leurs enfants.

40% des parents belges préfèrent une baby-sitter féminine

© iStock

À en croire l'enquête réalisée parmi 1 092 Belges dans le cadre du Baromètre de l'Émancipation et relayée par le quotidien De Standaard, seuls 57% des hommes et 63% des femmes n'ont aucune objection à pendre un baby-sitter ou un enseignant de maternelle masculin. Les autres émettent des doutes et 15% disent clairement qu'ils ne veulent pas confier leurs enfants à un homme inconnu.

Interrogée par le quotidien De Standaard, la sociologue spécialisée en enseignement Mieke Van Houtte (Université de Gand) est persuadée que le traumatisme national provoqué par l'affaire Dutroux joue un rôle dans cette exclusion. "C'est regrettable, mais il ne fait pas de doute que depuis cette affaire, beaucoup de parents sont plus méfiants quand ils laissent leurs enfants seuls avec un homme" dit-elle.

Pour le groupe féministe flamand Vrouwen Overleg Komitee, il se pourrait aussi que la société considère les soins prodigués aux enfants, et certainement aux plus petits, comme une tâche plus féminine, même si "évidemment il n'existe pas de gène féminin spécifique pour cette occupation". (CB)

Nos partenaires