25 % des étudiants sont ivres au moins une fois par semaine

13/09/11 à 16:16 - Mise à jour à 16:16

Source: Le Vif

Des mémorants de l'UCL ont voulu en savoir plus sur la consommation d'alcool en milieu estudiantin. Les résultats de ces huit études posent question.

25 % des étudiants sont ivres au moins une fois par semaine

© Image Globe

Huit études ont été menées en parallèle par des mémorants de l'UCL qui voulaient connaître l'ampleur de la consommation d'alcool dans le milieu estudiantin. Les résultats sont interpellants : un étudiant sur quatre atteint l'ivresse au moins une fois par semaine, et un peu plus d'un étudiant sur huit boit au moins quatre fois par semaine, avec une consommation hebdomadaire de onze verres. Les études soulignent que la consommation d'alcool est la plus forte entre le Bac 1 et le Bac 2, puis elle diminue.

Pour mener à bien leurs études, les mémorants ont soumis leurs questions à 6.992 étudiants de l'UCL sur le web. Sans surprise, il en ressort que le profil type de l'étudiant qui boit le plus est de sexe masculin, âgé de 18 à 20 ans, résidant en kot et participant activement au folklore estudiantin.

Selon ces études, les étudiants associent plus la consommation d'alcool à des effets positifs plutôt que négatifs car elle renforcerait la socialisation et la relaxation. Par ailleurs, les résultats de la recherche révèlent que les étudiants ont une perception exagérée de la consommation d'alcool de leurs congénères. Par conséquent, eux-mêmes boivent davantage, afin d'être dans ce qu'ils perçoivent comme étant la "norme".

Enfin, ces études ont permis de montrer que les étudiants koteurs développent une consommation moyenne d'alcool beaucoup plus élevée que ceux qui habitent chez leurs parents. Une consommation moyenne qui augmente avec le nombre de co-koteurs avec lesquels vit un étudiant.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires