Baisse du nombre de patients traités aux antibiotiques en Belgique

19/12/12 à 13:29 - Mise à jour à 13:29

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de patients belges qui consomment des antibiotiques a baissé, ressort-il d'une étude réalisée par l'université d'Anvers, en collaboration avec l'Agence InterMutualiste (AIM). Plus de 62 millions de prescriptions effectuées entre 2002 et 2009 ont ainsi été analysées.

Durant cette période, le nombre de personnes traitées aux antibiotiques a baissé au même titre que le nombre de traitements. Cependant, "en raison d'une augmentation à la fois du nombre de comprimés par conditionnement (de 16 à 20 comprimés) et de la quantité de principe actif par comprimé (de 500 mg à 1000 mg), on constate une augmentation de la consommation d'antibiotiques exprimée en DDD (Defined Daily Dose - Dose journalière moyenne), une unité de mesure internationalement adoptée, liée à la quantité de principe actif", explique le professeur Samuel Coenen de l'université d'Anvers. Les chercheurs ont constaté que les patients plus âgés et les femmes consomment davantage d'antibiotiques, et que la consommation d'antibiotiques en Belgique varie considérablement en fonction des régions. Cette consommation est également influencée par le fait d'avoir ou non un dossier médical global (DMG). Les patients sans DMG se voient prescrire plus souvent des antibiotiques. Les chercheurs estiment enfin que les campagnes de sensibilisation jouent un rôle dans la baisse du recours à ces médicaments. Ces campagnes doivent être "suppléées pour les prescripteurs par des outils qui vont plus loin que la simple publication de directives". (Jonas Hamers)

Nos partenaires