Mobilité : "Lorsque l'usager en paiera le juste prix, il réfléchira à chaque kilomètre parcouru"

19/01/16 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Le Vif/l'express

Stef Proost, professeur d'économie des transports et expert en mobilité est catégorique : la manière la plus efficace de s'attaquer au problème de mobilité est de décourager les déplacements. Des péages routiers, des transports publics plus chers : ce n'est que lorsque l'usager paiera le juste prix de son voyage qu'il réfléchira à chaque kilomètre parcouru et adaptera son comportement.

Un mardi matin en Belgique : en raison d'une grève du rail, on recense plus de 420 kilomètres de files dans tout le pays. Des attentes allant de trois quarts d'heure à plus d'une heure sur les autoroutes, une heure de temps de parcours supplémentaire pour rejoindre Anvers depuis Gand ou Bruxelles depuis Namur. Sur le ring intérieur de Bruxelles, les ennuis ont commencé dès six heures avec un véhicule en panne sur la bande de droite. Sur le ring d'Anvers, on note également des ralentissements après un accident impliquant deux poids lourds. Les files se sont formées plus tôt que d'habitude parce que de nombreux navetteurs ont avancé leur départ en raison des encombrements annoncés, aggravant de ce fait la congestion. Le réseau est totalement paralysé. Une nouvelle journée d'enfer sur les routes.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires