Les modes de propulsion alternatifs séduisent de plus en plus

13/05/14 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Le Vif

De plus en plus de Belges se laissent convaincre par les modes de propulsion dits alternatifs, qu'il s'agisse de motorisation hybride (moteur thermique essence ou diesel et moteur électrique), à gaz naturel ou 100% électrique.

Les modes de propulsion alternatifs séduisent de plus en plus

Sur les quatre premiers mois de 2014, la progression des ventes de voitures électriques est spectaculaire: alors qu'au premier trimestre 2013, il ne s'était vendu que 55 voitures de ce type, ce nombre atteint, sur les quatre premiers mois de l'année il est vrai, 385 unités. L'arrivée sur le marché de nouvelles voitures électriques séduisantes n'y est évidemment pas étrangère. Mais en dépit de cette augmentation des immatriculations, on ne peut pas encore parler de percée significative de la voiture électrique dans notre pays. Les voitures hybrides, en revanche, commencent vraiment à faire partie de notre paysage automobile, grâce notamment aux efforts d'une marque comme Toyota qui propose une large gamme de véhicules hybrides. Pour ce genre de véhicules, l'augmentation des immatriculations au premier trimestre 2014 atteint 46%, par rapport à la même période 12 mois auparavant. Les hybrides diesel, par contre, n'ont pas trop la cote: leurs immatriculations ont chuté de plus de 20%. A noter aussi, la progression des véhicules carburant au CNG (gaz naturel). Le gaz naturel est un carburant bon marché (pas d'accises) dont la diffusion s'améliore, principalement grâce aux stations DATS. Alors qu'au premier trimestre 2013, seules 54 voitures au CNG avaient trouvé preneur, ce nombre est passé, 12 mois plus tard, à 366¿(Belga)

Nos partenaires