La voiture électrique s'installe dans le paysage automobile

14/01/15 à 16:22 - Mise à jour à 15/01/15 à 01:15

Source: Belga

L'an dernier, les immatriculations de voitures électriques ont été multipliées par sept dans notre pays. Au total, ce sont presque 1.000 voitures purement électriques qui ont été mises en circulation. Si l'on compare ce chiffre aux 480.000 voitures neuves

La voiture électrique s'installe dans le paysage automobile

Dans la catégorie des voitures électriques, on distingue trois grandes familles. Il y a d'abord les 100% électriques dont le grand atout est d'être relativement simples sur le plan technique, dans le sens où il leur suffit de posséder un moteur électrique et une batterie pour pouvoir rouler. Autre avantage, leur poids demeure relativement raisonnable. Leur gros handicap réside bien sûr dans leur autonomie, limitée par la capacité de leur pack de batteries. Certains modèles disposent d'un prolongateur d'autonomie qui n'est rien d'autre qu'un générateur de secours destiné à produire du courant électrique lorsque la batterie est vide et qu'il n'y a pas de borne de recharge à proximité. Mais attention, le véhicule reste toujours propulsé par le moteur électrique qui seul entraîne les roues. Ce genre de véhicules est plus polyvalent à l'usage mais souffre du poids supplémentaire du moteur thermique et du réservoir de carburant qui lui est nécessaire. Ce supplément de poids nuit à l'autonomie en mode "batteries" ainsi qu'aux performances et au dynamisme de la voiture. La troisième catégorie est celle des voitures hybrides. Le moteur électrique a surtout ici un rôle de soutien au démarrage et en phase d'accélération, parce que c'est à ce moment que le moteur thermique, essence ou diesel, consomme le plus. Le moteur électrique donne en fait un coup de pouce, de manière à diminuer la consommation de carburant fossile. La plupart des voitures de ce type peuvent également évoluer en mode 100% électrique, mais comme leur autonomie dans ce cas excède rarement les 5 kilomètres, il s'agit plus d'un gadget que d'un réel atout. Pour corriger le tir, les constructeurs ont imaginé des plug-in hybrides qui ont actuellement le vent en poupe. Ces véhicules utilisent des solutions techniques similaires à celle d'une voiture hybride "classique", mais sont pourvus d'une batterie de plus grande capacité, rechargeable à une borne spéciale ou sur une simple prise domestique. En mode électrique, l'autonomie de ces plug-in hybrides varie aujourd'hui entre 20 et 50 km. De cette manière, on peut réserver l'utilisation du moteur thermique à un long parcours sur voie rapide, la propulsion électrique étant réservée aux courts trajets de proximité, notamment en ville. Différents modes permettent d'"épargner" la batterie pour ce faire. Plus d'autonomie ou plus de bornes de recharge? Les voitures électriques ne disposent que d'une autonomie limitée et leur utilisateur doit garder cette donnée à l'esprit. Il est donc important pour eux de savoir si, arrivés à destination, ils pourront recharger les batteries de leur véhicule, idéalement sur une borne rapide. C'est pour cette raison que cinq constructeurs automobiles ont décidé d'unir leurs efforts pour créer une plate-forme commune dénommée EVORA, dont le but est l'avènement à court terme d'un véritable réseau de bornes de recharge rapide. L'idée est que les utilisateurs de voitures électriques osent parcourir des distances plus importantes, certains qu'ils seront de pouvoir recharger rapidement leur véhicule une fois arrivés à destination. Les constructeurs qui participent à ce projet sont Audi, BMW, Nissan, Renault et Volkswagen. Au Nord du pays, le gouvernement flamand et les gestionnaires de réseaux Infrax et Eandis sont eux aussi impliqués dans le projet. Les bornes de recharge seront installées à Leuven, Malines et Anvers. Rien par contre à Bruxelles et en Wallonie. Plug in hybrid Audi A3 e-tron Cette A3 fait appel à un moteur 1.4 TSI à essence (150 ch) et à un moteur électrique (102 ch). La puissance maxi de l'ensemble atteint 204 ch. En mode purement électrique, l'autonomie s'élève à un peu moins de 40 km. Les batteries peuvent être utilisées pour profiter de plus d'assistance électrique et ainsi faire chuter la consommation de sans plomb. De cette manière, Audi affirme parvenir à une consommation moyenne normalisée d'1,5 l/100 km, ce qui correspond à des émissions de CO2 de 35 g/km. BMW X5 plug-in concept et i8 BMW présente à Bruxelles la version concept du X5 plug-in hybride. Ce SUV est équipé d'un moteur 2.0 turbo à essence, associé à un moteur électrique. BMW revendique une consommation moyenne normalisée de 3,8 l/100 km et des émissions de CO2 d'à peine 90 g/km. Le constructeur bavarois utilise une technologie similaire dans son i8, mais avec cette fois l'objectif de proposer des performances de vraie sportive. L'i8 est animée par un tricylindre turbo et un moteur électrique. Les batteries lithium-ion sont rechargeables sur une simple prise domestique. Mercedes S 500 Plug-in hybrid Mercedes a offert à son vaisseau-amiral, l'imposante Classe S, un ensemble propulseur plug-in hybride. Cette propulsion est équipée d'un V6 essence 3 litres et d'un moteur électrique. La boîte de vitesses est traditionnelle puisque l'on retrouve la bien connue 7G-Tronic. La marque à l'étoile annonce des chiffres spectaculaires, avec une consommation moyenne normalisée de 2,8 l/100 km, soit moins qu'une Smart! Ses émissions de CO2 de seulement 65 g/km rendent cette limousine fiscalement très intéressante. Mitsubishi Outlander PHEV L'Outlander PHEV n'est plus vraiment une nouveauté mais n'en demeure pas moins très attirant. De prime abord, il apparaît un peu complexe à utiliser, tant les possibilités qu'il offre sont nombreuses. C'est ainsi que la batterie peut non seulement être rechargée via le système plug-in (càd sur une prise 220 Volt), mais aussi en roulant. Le conducteur "écologiquement engagé" pourra, avec un peu d'entrainement, tirer le meilleur parti de cet engin pas comme les autres. Porsche Panamera e-Hybrid Chez Porsche aussi, on sait comment s'y prendre pour rendre un bolide de plus de 400 ch fiscalement attrayant. La variante e-Hybrid de la Panamera peut se recharger sur une borne ad hoc. L'autonomie en mode purement électrique ne dépasse toutefois pas 30 km. Cette Porsche dispose aussi d'un moteur 3 litres turbo à essence, qui lui permet d'abattre le 0 à 100 km/h en 5,5 secondes. L'usine de Zuffenhausen se targue d'une consommation moyenne normalisée de 3,1 l/100 km, ce qui correspond à des rejets de CO2 de 71 g/km. Voilà qui rend cette Porsche fiscalement déductible à 90%! VW Golf GTE Volkswagen propose avec cette Golf GTE une hybride particulièrement performante. Techniquement parlant, cette Golf est l'équivalent de l'Audi A3 e-tron. On retrouve donc ici aussi le 1.4 TFSI essence et un moteur électrique dont la puissance maxi conjuguée s'élève à 204 ch. Les batteries se rechargent sur une prise domestique ou une borne rapide. La consommation moyenne normalisée (1,5 l/100 km) et les émissions de CO2 de seulement 35 g/km sont spectaculairement basses. Volvo V60 Plug-in Hybrid La Volvo V60 Plug-in hybrid fait un peu figure de curiosité, dans le sens où elle utilise un moteur diesel et un moteur électrique. Comme une mécanique diesel est traditionnellement moins gourmande, les chiffres de consommation annoncés sont très bas, en dépit du gabarit de ce break. Il se contente d'après Volvo de seulement 1,9 litres de gasoil pour parcourir 100 km (49 g/km de CO2). Full Electric BMW i3 (Rex) La BMW i3 signe des performances impressionnantes, grâce à son puissant moteur (170 ch). Avec son design futuriste, l'i3 entend marquer les esprits. Mais ses dimensions compactes font qu'elle ne convient pas à tout le monde, tandis que sa puissance incite à adopter une conduite dynamique, néfaste à l'autonomie. C'est pourquoi BMW commercialise également l'i3 Rex (pour "range extender" ou prolongateur d'autonomie), doté d'un générateur de secours à essence qui permet de poursuivre sa route si la batterie est vide. Kia Soul EV Kia aussi s'intéresse à la voiture électrique, avec la Soul EV. Ce crossover se signale par son style qui sort des sentiers battus et son habitabilité. La voiture dispose d'un moteur de 110 ch et d'un pack de batteries dont la capacité totale atteint 27 kWh, soit plus que la plupart de ses concurrentes. Ce qui permet au constructeur coréen de revendiquer une autonomie théorique de 212 km. Dans la pratique, mieux vaut tabler sur 170 km, ce qui est déjà très bien dans l'état actuel de la technique. Mercedes Classe B Mercedes, fort de l'expérience accumulée avec la Smart électrique de la génération précédente, lance aujourd'hui une Classe B 100% électrique. Comme le modèle dispose d'un double plancher, les ingénieurs ont pu y loger les batteries sans empiéter sur l'habitacle ou le coffre à bagages. Les performances du moteur de 180 ch sont de tout premier plan. Avec le pack Range Plus optionnel, Mercedes affirme que l'autonomie peut atteindre 230 km. Nissan eNV 200 Nissan est un acteur important sur la scène du véhicule électrique, puisqu'il commercialise depuis plusieurs années la Leaf, pionnière du genre. La Leaf est du reste utilisé à Bruxelles comme taxi. Depuis peu, le constructeur nippon commercialise aussi une Evalia électrique, version VP de l'utilitaire NV200. Ce véhicule reprend les solutions techniques de la Leaf. Renault Zoe Renault Z.E. commercialise toute une gamme de véhicules électriques qui comprend le Twizy, la Zoe et le Kangoo (ce dernier tant en VP qu'en VU). Avec sa formule de location de batteries, Renault veut abaisser le seuil financier d'accès au véhicule électrique. En adoptant cette solution, les clients paient non seulement moins cher, mais ne courent aucun risque en cas d'usure des batteries ou de défectuosités à celle-ci. A noter que, depuis peu, la Zoe peut également se recharger sur une simple prise domestique. VW eGolf Volkswagen s'est fait désirer sur le marché de la voiture purement électrique. Après l'e-Up, le constructeur allemand propose maintenant aussi l'e-Golf, qui vient d'être élue "VAB Gezinswagen van het Jaar" (voiture familiale VAB de l'Année) en catégorie électrique. L'e-Golf est animée par un moteur électrique de 115 ch et propose une autonomie (théorique) de près de 200 km.(Belga)

Nos partenaires