Quand l'arrivée des migrants devient une attraction payante

Quand l'arrivée des migrants devient une attraction payante

L'opérateur Projects Abroad vend un séjour "humanitaire" sur les côtes calabraises où échouent des migrants à bout de souffle. Pour qui veut, à 2000 euros 'seulement' et sans le billet.6 réactions


"La Turquie est au bord d'un scénario tragique"

"La Turquie est au bord d'un scénario tragique"

Alican Tayla est chercheur à l'Institut des Relations Internationales et Stratégiques à Paris (IRIS). Selon lui, l'Etat turc aurait laissé s'implanter de nombreuses cellules djihadistes dans sa lutte contre les Kurdes.13 réactions


"La femme est un des éléments de la crise du monde musulman"

"La femme est un des éléments de la crise du monde musulman"

Fethi Benslama est psychanalyste et professeur à l'Université Paris Diderot. Confrontant psychanalyse et Islam, il invente le mot de " surmusulman ", analyse le paradis en Islam comme le lieu d'une jouissance masculine sans limites et raconte comment la fatwa de la tétée doit entraver le désir entre collègues de sexes opposés. Une analyse éclairante sur la psychologie de l'islamisme.13 réactions


"Certains quartiers de Bruxelles subissent un contrôle islamiste oppressant"

"Certains quartiers de Bruxelles subissent un contrôle islamiste oppressant"

Bahar Kimyongur est né en Belgique et a grandi à Bruxelles dans le giron de ses grands-parents venus de Turquie. Opposant aux dérives dictatoriales du président Erdogan autant qu'au djihadisme, il ose élever la voix contre le silence d'une partie de la communauté musulmane. Mais pour cela, il est menacé de mort.40 réactions


"Molenbeek ? Un lieu paisible par rapport à certains quartiers en France"

"Molenbeek ? Un lieu paisible par rapport à certains quartiers en France"

En reportage à Molenbeek, un journaliste français s'étonne que la police belge ne soit pas insultée, ni caillassée. En France, celle-ci n'entre plus dans certains quartiers, sans équipements spécifiques et sans renforts. Et si la nation sans état décriée par le Monde, se trouvait ...en France ?16 réactions




"On préfère rentrer en Irak"

"On préfère rentrer en Irak"

Marwan, Hamed et d'autres migrants irakiens ont demandé le rapatriement volontaire. L'accueil des Belges a été extraordinaire, mais ils ne voient pas d'avenir dans le pays.68 réactions