Au moins 80 disparus dans l'explosion d'un train au Québec

07/07/13 à 03:50 - Mise à jour à 03:50

Source: Le Vif

(Belga) Au moins 80 personnes sont portées disparues dans la petite ville québécoise de Lac-Mégantic après l'explosion d'un convoi de wagons-citernes, qui a ravagé une partie du centre-ville, a dit samedi à l'AFP un pompier revenant du coeur du brasier.

Au moins 80 disparus dans l'explosion d'un train au Québec

"Il y avait au moins 50 personnes au bar. Il ne reste plus rien", a déclaré ce pompier, qui a requis l'anonymat. Une vague de pétrole en feu a soufflé le bâtiment, a-t-il ajouté. Lac-Mégantic est situé à environ 250 km à l'est de Montréal. Les fouilles devaient officiellement commencer dimanche à l'aube, a-t-il précisé. Au moins quatre wagons-citernes chargés de pétrole brut ont explosé dans la nuit de vendredi à samedi dans cette ville de 6.000 habitants après un déraillement, faisant au moins un mort et un blessé, selon un premier bilan provisoire, et forçant l'évacuation d'au moins 2.000 personnes, en plus de détruire ou d'endommager une quarantaine de bâtiments. Les incendies provoqués par la série de détonations qui ont suivi n'étaient toujours pas maîtrisés samedi soir, près de 20 heures après la catastrophe, et les autorités attendaient l'arrivée de mousse ignifuge en provenance des Etats-Unis, à 25 km au sud de Lac-Mégantic. Un incident mécanique pourrait être à l'origine de l'accident. Un porte-parole de la compagnie, Christophe Journet, a déclaré à l'AFP qu'avant la catastrophe, le convoi avait été immobilisé dans le village voisin de Nantes pour effectuer un changement d'équipe et que, pour une raison inconnue, il s'était "mis à avancer, à bouger dans la pente le conduisant jusqu'à Lac-Mégantic", alors que les systèmes de freinage étaient pourtant activés. Par conséquent, "il n'y avait pas de conducteur à l'intérieur" lorsque le train s'est emballé, a-t-il dit. (Belga)

Nos partenaires