Attentat à la voiture piégée et bombardements dans la région de Damas

29/08/13 à 12:53 - Mise à jour à 12:53

Source: Le Vif

(Belga) Six soldats syriens ont été tués jeudi dans un attentat à la voiture piégée dans la région de Damas qui a été suivi d'affrontements, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Plus au nord, 10 personnes, dont six femmes et deux enfants, ont été tuées dans des bombardements de l'armée sur la ville d'Ariha dans la province d'Idleb (nord-ouest). "Une voiture piégée a explosé ce matin à un barrage des forces régulières dans la ville de Nabak (au nord-est de la capitale) sur la route Homs-Damas, qui a été fermée à la circulation", a annoncé l'OSDH qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins à travers le pays. "De violents affrontements ont éclaté à la suite de cette attaque entre les forces régulières et des combattants rebelles, alors que l'armée bombardait des secteurs de Nabak", a ajoute l'OSDH, faisant état d'au moins 6 morts et 8 blessés parmi les soldats. Après minuit, des bombardements de l'armée ont visé les abords de la ville de Adra et la zone de Makasser el-Ahjar à Rahiba ainsi que des secteurs de la Ghouta orientale, dans la région de Damas, selon la même source. L'OSDH avait fait état auparavant de combats nocturnes dans le quartier de Qaboun (nord-est de Damas) et du tir de deux roquettes tirées par l'armée à Qadam, dans le sud de la capitale. Et "dans la matinée, de violents affrontements ont opposé les forces régulières aux combattants rebelles près de la localité de Beit Sahem", près de l'aéroport international de Damas, alors que des rebelles bombardaient des barrages de l'armée. (Belga)

Nos partenaires