ArcelorMittal - Trois blessés et une arrestation administrative lors de la manifestation à Namur

20/03/13 à 16:37 - Mise à jour à 16:37

Source: Le Vif

(Belga) Une arrestation administrative a eu lieu et trois personnes ont été blessées lors de la manifestation des travailleurs d'ArcelorMittal mercredi à Namur, selon la police.

ArcelorMittal - Trois blessés et une arrestation administrative lors de la manifestation à Namur

Vers 15h15, l'important dispositif policier était levé et les manifestants avaient regagné leurs autocars pour rejoindre Liège, d'où ils étaient venus. "Une personne a été arrêtée administrativement, le temps d'être identifiée, puis a été relâchée", a indiqué Pierre Jacobs, commissaire à la zone de police de Namur. Trois personnes ont été admises à l'hôpital pour y recevoir des soins. L'une d'elles a été blessée à l'oeil par le jet d'une auto-pompe. Toutes les forces de l'ordre qui étaient prévues n'ont pas dû être déployées, selon le commissaire. Il y avait environ 150 policiers et des auto-pompes disposées de part et d'autre du Grognon, rue Notre-Dame, avenue Baron Louis Huart et rue Bord de l'Eau. La police a dû intervenir plusieurs fois avec les auto-pompes pour écarter certains manifestants. Ces derniers ont notamment lancé des bouteilles en verre dans les vitres du Parlement wallon et ont tenté de franchir les chevaux de frise. Pierre Jacobs a souligné la bonne attitude des délégués syndicaux qui ont tenté de canaliser et de raisonner les manifestants les plus récalcitrants. L'ensemble des partis s'est redit solidaire avec les travailleurs. Ces derniers espèrent que les travaux de la task-force seront terminés d'ici quinze jours/trois semaines et que des solutions seront apportées pour sauver la sidérurgie. "Si les décisions prises nous sont défavorables, nous reviendrons", ont-ils promis. (COR 715)

Nos partenaires