Ambev devra indemniser un employé contraint de participer à des fêtes avec des prostituées

05/09/12 à 01:00 - Mise à jour à 01:00

Source: Le Vif

(Belga) Le brasseur brésilien Ambev, filiale du groupe belgo-brésilien Anheuser-Busch InBev, premier brasseur mondial, devra indemniser à hauteur de 25.000 dollars l'un de ses employés qui s'est vu contraint par ses supérieurs de participer à des fêtes avec des prostituées, a indiqué mardi le Tribunal supérieur du travail (TST) dans un communiqué.

Le TST a décidé de maintenir l'indemnité fixée par un tribunal régional de l'Etat du Parana (sud) pour "harcèlement moral", estimant que le travailleur avait été "humilié", a précisé le tribunal. L'employé, marié et de confession évangélique, a relaté que les vendeurs d'Ambev étaient obligés de participer à des fêtes en présence de prostituées, utilisées comme une source de motivation des équipes, selon le communiqué de la justice. Il a même confié avoir été "attaché et obligé de regarder des films pornographiques" et d'assister à des spectacles de strip-tease au cours d'une de ces soirées, selon le tribunal. D'après les récits de témoins, un des responsables des ventes avait en outre l'habitude de s'adresser à ses subalternes de façon irrespectueuse, notamment en les insultant. "C'est ce même responsable qui faisait venir des prostituées dans les réunions", poursuit le communiqué selon lequel "des dizaines de ces réunions ont eu lieu entre 2003 et 2004". La direction de Ambev a indiqué dans un communiqué que la compagnie "compte plus de 30.000 employés au Brésil" et qu'elle "ne tolère aucune conduite inappropriée". "Des cas anciens et isolés ne reflètent pas le quotidien de l'entreprise", a encore souligné Ambev. (AUM)

Nos partenaires