Accident d'hélicoptère à Glasgow: causes encore inexpliquées

09/12/13 à 19:30 - Mise à jour à 19:30

Source: Le Vif

(Belga) Les premières investigations menées sur l'hélicoptère qui s'est écrasé sur un pub à Glasgow le 29 novembre, faisant neuf morts, ne montrent aucune preuve d'une panne de moteur, selon le rapport du Bureau britannique d'enquête sur les accidents aériens (AAIB) publié lundi.

"Les premières évaluations n'ont fourni aucune preuve d'un incident mécanique majeur sur l'un des moteurs" ou sur la boîte de vitesses de l'appareil, un Eurocopter EC135 T2, indique le rapport. Ce premier bulletin précise que les conditions météorologiques étaient bonnes et que "tous les composants importants (de l'hélicoptère) étaient présents au moment de l'impact". L'appareil, qui avait décollé de l'héliport de Glasgow le 29 novembre à 20h45 avec 400 kg de carburant, en contenait encore "environ 95 litres" quand il a été retiré du toit du pub The Clutha à Glasgow, trois jours après s'y être encastré. Le contact radar avec l'hélicoptère avait été perdu à 22h22, a précisé l'AAIB. L'hélicoptère n'était pas équipé de boîtes noires, ces enregistreurs n'étant pas requis, mais certains systèmes d'enregistrement peuvent être analysés, de même que les communications radio et des images de vidéo-surveillance, a encore indiqué le bureau d'enquête. L'AAIB a indiqué que l'enquête continuait et précisé qu'il ferait état de "tout développement important". (Belga)

Nos partenaires