Abou Qatada, inculpé pour terrorisme, plaide non coupable en Jordanie

07/07/13 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Source: Le Vif

(Belga) Le prédicateur radical Abou Qatada, expulsé dimanche du Royaume-Uni, a été inculpé de terrorisme peu après son arrivée en Jordanie et a plaidé non coupable, a-t-on appris de sources judiciaires.

Abou Qatada, inculpé pour terrorisme, plaide non coupable en Jordanie

Le prédicateur a été présenté devant le procureur de la cour de sûreté de l'Etat, qui lui a signifié son inculpation pour "complot en vue de commettre des actes terroristes", et a été placé en détention préventive pour 15 jours, a expliqué une source judiciaire à l'AFP. "Abou Qatada a plaidé non coupable", a ajouté son avocat, Tayssir Diab, précisant qu'il allait déposer dès lundi un recours pour obtenir la libération sous caution de son client. Malgré l'engagement à la "transparence" proféré dimanche matin par les autorités jordaniennes, la presse n'a pas été autorisée à pénétrer dans la salle d'audience pour entendre l'énoncé des chefs d'inculpation. Les affaires en question, liées à des accusations de projets d'attentats, ont déjà valu à Abou Qatada deux condamnations, à la réclusion à perpétuité et à 15 ans de prison, mais il va bénéficier d'un nouveau procès dans la mesure où il avait jusqu'alors été jugé par défaut. Abou Qatada a résisté devant les tribunaux pendant des années à la volonté de Londres de l'expulser, avant d'accepter en mai de rentrer en Jordanie, après la ratification d'un traité entre les deux pays garantissant que des preuves obtenues sous la torture ne pourraient être utilisées lors de son nouveau procès. (Belga)

Nos partenaires