200 délégués de la gestion du trafic aérien manifestent devant le Parlement européen

14/10/13 à 14:14 - Mise à jour à 14:14

Source: Le Vif

(Belga) Environ 200 délégués de la gestion du trafic aérien (ATM) venus de 11 pays de l'Union européenne ont manifesté lundi devant le Parlement européen à Bruxelles. Ils ont protesté contre le nouveau paquet sur le ciel unique européen (SES), appelé SES2 +, adopté en juin dernier par la Commission européenne et ont appelé le Parlement européen à cesser la libéralisation de l'industrie de l'ATM.

Les délégué syndicaux ATM se sont rassemblés devant le Parlement européen alors que la Commission transport du Parlement examinait le projet de texte "Ciel unique 2+", qui doit permettre de lutter contre l'encombrement de l'espace aérien européen. Selon eux, ce projet, qui bénéficie de peu de soutien des États membres, vise à libéraliser le contrôle aérien européen sous prétexte de rentabilité économique et de réductions de coûts. "Nous nous opposons à l'externalisation et la mise en concurrence de nombreux services (Communication, navigation/surveillance, écoles de formation, information aéronautique et météorologique) qui font partie intégrante du contrôle aérien", a expliqué François Ballestero, secrétaire politique de l'ETF (European Transport Workers' Federation). "Nous rejetons également la séparation structurelle entre la fourniture de surveillance et le service. Enfin, nous refusons un système de performance dominé par des objectifs et prévisions qui déstabilisent la viabilité économique de la majorité des Air Service Providers (ANSP) et par la réduction des coûts qui vise principalement à réduire les emplois", a-t-il conclu. (Belga)

Nos partenaires