170 jeunes Belges en visite au camp d'extermination nazi d'Auschwitz-Birkenau

30/01/14 à 23:31 - Mise à jour à 23:31

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 170 jeunes Belges de dix-sept écoles situées dans les trois Régions du pays se sont rendus jeudi au camp d'extermination nazi d'Auschwitz-Birkenau pour découvrir, à l'initiative de l'Institut des Vétérans (IV-INIG, un parastatal dépendant du ministère de la Défense), l'horreur de la "solution finale" imaginée par le 3ème Reich hitlérien.

170 jeunes Belges en visite au camp d'extermination nazi d'Auschwitz-Birkenau

Cette commémoration annuelle, dont c'était la dixième édition, est destinée à perpétuer la mémoire de l'Holocauste parmi les jeunes générations et à lutter contre l'extrémisme, à l'image du "train des 1.000" aussi régulièrement organisé par l'IV-INIG, mais pour une plus longue durée. Elle a eu lieu quelques jours seulement après le 69ème anniversaire de la libération du camp par l'Armée rouge, le 27 janvier 1945, et la découverte du génocide des Juifs et d'autres peuples considérés comme inférieurs par les nazis. Un des derniers rescapés belges survivant du camp, situé près de Cracovie (Pologne), Paul Sobol, était du voyage. A 87 ans, il continue à aller témoigner dans les écoles afin qu'un "nouvel Auschwitz" ne se produise plus. Un million de Juifs européens, dont 25.000 Belges, ont été tués à Auschwitz-Birkenau, ainsi que 70.000 à 75.000 Polonais non juifs, 21.000 Tziganes, 15.000 prisonniers de guerre soviétiques et 10.000 à 15.000 autres prisonniers, selon les données du musée. Le 27 janvier, jour anniversaire de la libération du camp par l'armée soviétique en 1945, est depuis 2005 la Journée internationale consacrée à la mémoire des victimes de l'Holocauste. (Belga)

Nos partenaires