© iStock

Une pilule pour effacer les mauvais souvenirs

Celine Bouckaert
Celine Bouckaert Journaliste au Vif

Selon des scientifiques américains de l’Université de Virginie, il sera bientôt possible d’effacer ses mauvais souvenirs à l’aide d’une simple pilule.

Les chercheurs ont découvert qu’un médicament existant peut faire disparaître certains souvenirs négatifs en bloquant une protéine qui sert à former un souvenir dans le cerveau. Le médicament concerné, le fingolimod, commercialisé sous le nom de Gilenya, est actuellement utilisé pour le traitement de la sclérose en plaques.

Les scientifiques ont testé leur hypothèse sur des souris. Ils ont commencé par poser les animaux sur une plate-forme génératrice de légers chocs électriques. De retour dans leur cage, les souris étaient pétrifiées, un signe d’angoisse caractéristique.

En revanche, les animaux dont le cerveau avait été injecté de fingolimod ont rapidement retrouvé leur comportement normal, ce qui a fait conclure aux chercheurs qu’ils avaient très vite oublié leur expérience traumatique.

Considérée comme sans danger par les scientifiques, la pilule pourrait contribuer à aider les patients atteints de troubles de stress post-traumatique, de troubles alimentaires et d’autres angoisses.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content