© Belga

Les batraciens sortent de leur hibernation

Les associations de protection de la nature Natuurpunt et Natagora appellent les automobilistes à ralentir s’ils se trouvent à proximité de voies empruntées par les batraciens. Ceux-ci achèvent leur hibernation et chaque année des dizaines de milliers périssent en traversant les chaussées.

Après la vague de froid de la semaine écoulée, les températures seront nettement plus douces la semaine à venir avec pas mal de précipitations. Des conditions idéales pour les grenouilles, crapauds et salamandres qui vont sortir de leur sommeil hivernal et regagner leur lieu de naissance pour s’y reproduire.

Ce périple ne se fait pas sans mal. La Belgique est en effet connue pour son réseau de voiries très dense. Le crapaud commun trône en tête du classement des espèces animales les plus souvent écrasées par des voitures

Comme chaque année à cette période, Natagora lance son opération « Sauvetage des batraciens » et appelle les Wallons et Bruxellois à se mobiliser. Sur le site internet de l’association, une carte reprend tous les sites de sauvetage avec les personnes de contact. En Flandre, Natuurpunt est active en 300 endroits environ. Les premières initiatives de ce type au nord du pays ont débuté en 1981 et depuis plus de 4 millions d’amphibiens ont été aidés, essentiellement (79%) des crapauds communs.

Partner Content