Vingt compagnies russes bannies du ciel européen pour manquement à la sécurité aérienne

(Belga) La Commission européenne a publié lundi la mise à jour des compagnies aériennes bannies du ciel européen pour manquements à la sécurité aérienne. Cette liste comprend désormais 21 compagnies russes, soit vingt de plus que la précédente version. Mais selon l’exécutif européen, il ne s’agit nullement d’une nouvelle sanction pour l’invasion russe de l’Ukraine.

« Nous ne mélangeons pas la sécurité aérienne et la politique », a assuré la commissaire européenne au Transport, Adina Valean, citée dans un communiqué. La Roumaine explique que les vingt compagnies russes nouvellement bannies du ciel européen le sont parce que l’Agence fédérale russe du transport aérien les a autorisées à exploiter des centaines d’avions étrangers sans certificat de navigabilité valide. « Les compagnies aériennes concernées ont agi sciemment en infraction aux normes de sécurité internationales. C’est non seulement une atteinte évidente à la Convention de Chicago (sur l’aviation internationale civile), mais cela crée aussi une menace immédiate sur la sécurité » aérienne, selon la commissaire Valean. « Nous vivons dans le contexte de l’agression militaire russe non provoquée et injustifiée contre l’Ukraine, mais je veux clarifier le fait que cette décision n’est pas une nouvelle sanction contre la Russie ; elle n’a été prise que sur la base de motifs techniques et sécuritaires », a-t-elle ajouté. Désormais, pas moins de 117 compagnies à travers le monde sont interdites de vols dans le ciel de l’UE. Nonante le sont pour des contrôles insuffisants par leurs autorités nationales, 27 (dont les 21 russes) pour des manquements sécuritaires graves. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content