Un alpiniste grec meurt sur le Dhaulagiri au Népal © belga

Un alpiniste grec meurt sur le Dhaulagiri au Népal

(Belga) Un alpiniste grec est décédé mardi pendant la descente du mont Dhaulagiri, un sommet de 8.170 mètres au Népal, a-t-on appris auprès des organisateurs de son expédition.

Antonios Sykaris, 59 ans, est mort un jour après avoir publié sur Instagram une photo de lui triomphant au sommet du Dhaulagiri, la septième plus haute montagne du monde. Il est tombé malade pendant la descente et sa santé s’est rapidement détériorée. « Il est mort à une altitude de 7.400 mètres. Nous sommes en contact avec sa famille », a déclaré à l’AFP le guide de haute montagne Mingma Sherpa. Antonios Sykaris était un alpiniste expérimenté qui avait auparavant escaladé cinq autres sommets de plus de 8.000 mètres, selon son site internet. Il s’agit du premier décès recensé depuis le début du printemps dans l’Himalaya, une saison qui attire chaque année au Népal des centaines de montagnards à la faveur des températures plus clémentes et des vents moins violents. Les autorités népalaises ont déjà accordé pour cette saison des permis d’escalade à 530 personnes, dont 204 pour l’Everest, le plus haut sommet du monde. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content