Pakistan: le Premier ministre Imran Khan renversé par une motion de censure

(Belga) Le Parlement pakistanais a approuvé dimanche (samedi soir heure belge) une motion de censure visant le Premier ministre Imran Khan et démettant celui-ci de ses fonctions, à l’issue de plusieurs semaines de crise politique.

La motion a été « approuvée » par 174 des 342 députés, a annoncé le président par intérim de la chambre, Sardar Ayaz Sadiq. Imran Khan est le premier chef de gouvernement pakistanais à chuter sur un vote de défiance. Quelques minutes avant le vote, le président de l’Assemblée nationale Asad Qaiser avait annoncé sa démission, affirmant avoir examiné un câble diplomatique contenant des preuves d’une conspiration étrangère visant à renverser le gouvernement. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content