L'Ukraine lance un site internet pour récolter des preuves de violation des droits humains © belga

L’Ukraine lance un site internet pour récolter des preuves de violation des droits humains

(Belga) Les autorités ukrainiennes ont lancé un site internet à destination de la population pour que celle-ci puisse rendre compte des violations des droits humains perpétrés depuis l’invasion russe le 24 février dernier, a annoncé samedi le ministre des Affaires étrangères Dmytro Kouleba, alors que le massacre de civils à Boutcha, petite ville au nord-ouest de Kiev, a marqué les consciences.

Les témoins peuvent y envoyer des photos et rapports concernant des exécutions, des faits de torture et des viols commis à l’encontre de civils ukrainiens et ukrainiennes pendant l’invasion russe. « Collecter des preuves sur les atrocités de l’armée russe en Ukraine mènera des criminels de guerre devant les tribunaux », a souligné le ministre ukrainien. L’Ukraine et les pays occidentaux ont accusé les militaires russes de « crimes de guerre » après la découverte de dizaines de cadavres, apparemment de civils souvent tués par balle, dans les rues de Boutcha. L’armée russe a pénétré dans Boutcha dès le 27 février – trois jours après le déclenchement de l’offensive russe en Ukraine – et y est restée un mois. De son côté, le président russe Vladimir Poutine a rejeté mercredi ces accusations et qualifié de « provocation grossière et cynique de la part du régime de Kiev » les atrocités commises « dans la ville de Boutcha ». (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content