Invasion de l'Ukraine - Russie: un opposant critique de l'offensive en Ukraine arrêté © belga

Invasion de l’Ukraine – Russie: un opposant critique de l’offensive en Ukraine arrêté

(Belga) L’un des principaux opposants au Kremlin vivant encore en Russie, Vladimir Kara-Murza, a été arrêté lundi près de son domicile, a annoncé son avocat.

« J’ai appris son interpellation il y a moins de 10 minutes, je vais le rejoindre », a déclaré à l’agence de presse Interfax l’avocat Vadim Prokhorov. Les raisons de cette arrestation n’étaient pas connues dans l’immédiat et les autorités n’ont pas fait de déclaration, mais M. Kara-Murza a plusieurs fois critiqué ces derniers jours l’intervention militaire que Moscou mène en Ukraine. Les autorités russes ont récemment renforcé l’arsenal législatif contre les critiques de l’opération militaire. Publier des informations sur l’armée considérées comme fausses par le gouvernement est passible de 15 ans de prison. L’intervention russe s’accompagne d’une répression tous azimuts en Russie, avec l’arrestation de milliers de manifestants, ainsi que la fermeture d’ONG, de médias indépendants et de plusieurs réseaux sociaux. M. Kara-Murza, âgé de 40 ans, est un ancien journaliste proche de l’opposant Boris Nemtsov, assassiné non loin du Kremlin en 2015, et de Mikhaïl Khodorkovski, ex-oligarque devenu détracteur de Vladimir Poutine. M. Kara-Murza affirme avoir été empoisonné à deux reprises, en 2015 et en 2017, en raison de ses activités politiques. Malgré tout, il continue de vivre en Russie, alors que nombre de figures de l’opposition ont choisi l’exil, notamment après l’emprisonnement l’an dernier d’Alexeï Navalny, bête noire du Kremlin. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content