Malgré la défaite, Alieu Fadera a brillé contre Charleroi © BELGA

L’inconnu du week-end : Alieu Fadera

Après chaque week-end de Pro League, focus sur un joueur sous les radars du grand public belge. Place à Alieu Fadera, le percutant ailier de l’Elindus Arena.

En laissant Damien Marcq armer son pied gauche, Zulte Waregem s’est privé lors de cette 32e journée d’un point qui pourrait peser lourd dans la balance finale. Les Waregemois ont ouvert le score et ont tenu le match nul jusqu’à la 96e minute avant de s’écrouler dans le Felice Time. Cette nouvelle défaite oblige les Boeren à devoir s’imposer à Eupen la semaine prochaine sous peine d’être mathématiquement relégués. Un climat hostile qui n’empêche pas Alieu Fadera de continuer à provoquer continuellement les latéraux droits de Jupiler Pro League.

Placé sur le côté gauche du 4-2-3-1 de Frederik D’Hollander, le Gambien a de nouveau livré une grosse prestration, toujours placé entre Jackson Tchatchoua et Stelios Andreou, puis entre Ken Nkuba et Damien Marcq après le passage de Charleroi en 4-4-2. Sur son goal, il reçoit une longue passe de Christian Brüls et se retrouve étrangement seul pour jouer son un-contre-un qu’il conclut d’un intérieur du pied qui trompe Hervé Koffi. Rapide, travailleur et dribbleur, Fadera finit le match avec 8 tacles tentés, soit le double du milieu défensif de son équipe, Abdoulaye Sissako. Également très bon en transition et capable de lancer des attaques rapides, l’ailier gambien aux 7 buts et 6 assists est devenu l’un des éléments importants du système de Zulte Waregem, désireux et capable d’apporter le danger à chaque touche de balle.


Arrivé du championnat slovaque au milieu de l’été 2021, le jeune Alieu a passé une première saison d’adaptation sous les ordres de Franky Dury avant de devenir un titulaire à part entière cette saison. Barré par Jean-Luc Dompé la saison dernière, le joueur de 21 ans a profité du départ de l’ex-Standardman pour s’installer dans le 11 de Mbaye Leye, puis de Frederik D’Hollander. Pour passer un cap, Alieu doit travailler sa puissance et sa finition, lui qui rate encore trop d’occasions. Grâce à ses bonnes prestations, le numéro 7 du Essevee a pu décrocher sa première sélection avec la Gambie, coachée par le Belge Tom Saintfiet, lors du match de qualifications pour la CAN face au Mali.

Alors que la relégation semble inévitable pour Zulte Waregem, les Boeren pourront compter sur leur pépite gambienne pour y croire jusqu’au bout. Récemment cité dans les grands clubs de Belgique, un joueur avec de telles qualités ne devrait pas avoir trop de mal à trouver un nouveau point de chute en cas de descente du Essevee.

Par Robin Maroutaëff

Lire plus de:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content