Frank Vandenbroucke © Belga

Des nouvelles mesures pour contrer le manque de personnel soignant

Le Vif

Le gouvernement fédéral s’est accordé sur un train de mesures destinées à contrer le manque de personnel soignant, annonce mardi le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke.

Un certain nombre de mesures en vigueur depuis le début de la crise sanitaire seront ainsi prolongées. C’est notamment le cas des retraités qui peuvent bénéficier d’un revenu complémentaire illimité s’ils prêtent main forte dans les établissements de soins relevant du fédéral ou des entités fédérées. Ce système continuera également à s’appliquer dans le secteur de l’éducation, a précisé le ministre.

   Ce dernier a également mis en avant le régime fiscal favorable pour les soins de santé, avec un élargissement des possibilités de travail bénévole et de travail étudiant dans le secteur.

   En outre, les personnes au chômage depuis au moins trois mois pourront y travailler tout en conservant un quart de leurs indemnités pendant un maximum de trois mois.

   Le gouvernement a en outre dégagé un budget supplémentaire ponctuel de 21 millions d’euros pour les hôpitaux qui investissent dans des systèmes permettant de réduire la tâche administrative du personnel infirmier. Pour chaque euro que l’hôpital met sur la table, le gouvernement y ajoute un euro.

Vingt millions d’euros supplémentaires seront également alloués via le fonds du personnel de santé spécifiquement pour les secteurs fédéraux, tels que les hôpitaux. Enfin, le programme de formation Choisis les soins’ sera complété de 24 millions d’euros car, selon Frank Vandenbroucke, les budgets actuels ne sont pas suffisants pour le nombre de travailleurs intéressés. « Nous avons des candidats qui ont réussi mais qui ne peuvent pas encore se mettre à la tâche, faute de moyens », a souligné le ministre.

Partner Content