© Getty Images/iStockphoto

Les variétés anciennes de pommes peuvent aider à lutter contre les allergies

Les personnes allergiques aux pommes supportent en général très mal les Golden, Gala ou Jonagold proposées dans les rayons des supermarchés. Le chercheur allergologue Karl-Christian Bergmann de la faculté de médecine de Berlin tente d’en déterminer les raisons.

« Les nouvelles sortes, appelées pommes de table, contiennent particulièrement beaucoup d’allergènes », affirme l’allergologue. Leur concentration serait d’autant plus élevée qu’un anticorps présent naturellement dans les pommes (polyphénols) a été fortement réduit pour obtenir des fruits plus sucrés. Les variétés anciennes, quant à elles, sont souvent plus supportées par les personnes allergiques.

Lors d’une étude d’observation, M. Bergmann et ses collègues ont découvert que la consommation régulière de ces variétés anciennes peut rendre plus résistant aux pommes problématiques, mais aussi réduire les symptômes du rhume des foins. L’allergie aux pommes va en effet généralement de pair avec les allergies aux pollens.

Partner Content