© DR

Burn-out : arrêtez de prononcer ces petites phrases assassines

« Après une bonne nuit, tu verras les choses d’un autre oeil. Ce burn-out n’aura plus de raison d’être ! » Si vous ne savez que dire à une personne en souffrance psychique, mieux vaut vous taire. Des paroles inadéquates ne font que jeter de l’huile sur le feu.

60 % des personnes confrontées à des problèmes psychiques ne cherchent pas d’aide. Entre autres parce qu’elles doutent d’elles-mêmes, qu’elles ont honte de ne pas être « comme tout le monde » et qu’elles rentrent encore davantage dans leur coquille lors de réactions malencontreuses de leur entourage. Les personnes atteintes de troubles psychiques n’ont « rien », à première vue : leur souffrance n’est en effet pas visible. Il n’empêche qu’elles peuvent être accablées par les difficultés. L’entourage ne sait généralement pas comment réagir. Certains, animés des meilleures intentions, voudront encourager la personne en souffrance en lui donnant des conseils inappropriés, tandis que d’autres, agacés, minimiseront la gravité de son état : « Secoue-toi un peu ». La seule chose que l’on obtiendra avec ce genre de réactions maladroites, c’est que la personne concernée s’enfoncera encore davantage et aura encore moins tendance à faire appel à une aide professionnelle.

À l’initiative de l’Association flamande pour la santé mentale (Vlaamse Vereniging voor Geestelijke Gezondheidszorg), une liste de propos inadéquats pourtant fréquents a été dressée. Voici donc les phrases à ne pas prononcer, car elles sont absolument inutiles !

Ce que vous pouvez faire

• Restez zen. Si vous êtes agacé, ne le montrez pas.

• Faites quelque chose ensemble. Cela distraira déjà la personne de ses problèmes.

• Demandez si vous pouvez faire quelque chose.

• Laissez à la personne le temps de gérer son problème.

• Votre simple présence suffit déjà souvent.

• Réprimez votre envie de résoudre le problème de l’autre.

• Écouter et tenter de comprendre comment la personne se sent lui fait du bien.

• Vous vivez vous-même difficilement les problèmes psychiques de votre partenaire, enfant, ami ou collègue ? N’hésitez pas à vous faire aider.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content