yoga © iStock

Bénéfices, durée, apprentissage: mieux comprendre le yoga en 10 questions

Le Vif

Intéressé par le yoga, mais vous n’y connaissez rien ? Vous craignez de ne pas être fait pour cette discipline ? Vous ne savez pas où vous adresser ? Voici donc tout ce que vous devez savoir pour devenir pratiquant.

1. Qu’est-ce que le yoga ?

Bien que le yoga trouve son origine, il y a environ 5000 ans, en Inde, ses méthodes et objectifs sont universels. Ils dépendent de la personne qui le pratique, et non pas de racines, d’une culture, d’une foi ou d’une divinité quelconque. Le yoga est une vision globale de la vie ; à ce titre, on peut le considérer comme la plus ancienne méthode de développement personnel, qui recouvre tant le corps que l’esprit et l’âme. Le yoga est une forme d’interaction entre la conscience de la personne et la conscience collective. Les anciens yogis avaient une connaissance approfondie de la nature essentielle de l’être humain, et de ce dont il a besoin pour vivre en harmonie avec lui-même et son environnement. Ils considéraient le corps comme un véhicule conduit par l’esprit, l’âme étant la véritable identité de la personne. Ils considéraient également les actions, les émotions et l’intelligence comme les trois forces qui dirigent le corps : pour être intégrées, ces trois forces doivent être en équilibre. En tenant compte de la relation entre corps et esprit, les yogis ont élaboré une méthode unique pour conserver cet équilibre – une méthode qui combine, pour la santé physique, tous les mouvements avec des techniques de respiration et de méditation qui garantissent la paix intérieure.

2. Le yoga est-il bénéfique pour ma santé ?

Différentes études scientifiques, de qualité inégale, ont été publiées sur le yoga. Celles qui concernent ses bénéfices sur la santé tendent majoritairement à le considérer comme une méthode sûre et efficace pour renforcer le physique, en particulier la force, la souplesse et l’équilibre. Il existe des éléments de preuve indiquant que la pratique régulière du yoga est bénéfique aux personnes souffrant d’hypertension artérielle, d’une maladie cardiaque, de douleurs diverses, de dépression ou du stress.

Le yoga peut aussi aider à prévenir les chutes, en améliorant l’équilibre par un renforcement du bas du corps, et plus particulièrement des chevilles et des genoux. C’est en particulier le cas des personnes âgées qui pourront également améliorer leur coordination. Si le risque accru de chutes découle d’une maladie, il est alors préférable de consulter son médecin ou une clinique spécialisée avant de commencer à pratiquer le yoga.

Cette discipline est également populaire chez les personnes souffrant d’arthrite, car il permet d’améliorer en douceur la souplesse et la force. Certains chercheurs suggèrent que le yoga peut également soulager les douleurs et les problèmes de mobilité chez les patients qui souffrent d’arthrose du genou. Attention cependant : certains exercices de yoga ne sont pas adaptés aux cas d’arthrite et/ou d’arthrose. Faites-vous conseiller par un spécialiste qui connaît ces maladies et qui pourra adapter les exercices de yoga à vos besoins personnels. Vérifiez aussi auprès de votre médecin si certains mouvements ne sont pas à éviter. Certains instructeurs mettent d’ailleurs en garde les pratiquants aux risques que certains exercices font encourir aux personnes atteintes de tel ou tel problème de santé.

3. Les séances de yoga peuvent-elles compter dans mes 150 minutes de sport hebdomadaire ?

Idéalement, il faut pratiquer une activité aérobie d’intensité modérée pendant au moins 150 minutes par semaine. La plupart des formes de yoga ne réclament cependant pas assez d’effort, et ne peuvent donc pas être comptabilisées dans ce temps conseillé. Ceci dit, il est clair que le yoga comprend des exercices renforçant les muscles, et que deux séances par semaine aident certainement à développer la musculature.

4. Suis-je trop âgé pour le yoga ?

Absolument pas. Certaines personnes ne se lancent dans le yoga qu’à 70 ans, et elles sont nombreuses à regretter de ne pas l’avoir découvert plus tôt. Il existe des leçons de yoga pour chaque groupe d’âge, et il peut être pratiqué depuis l’enfance jusqu’à un âge très avancé.

5. Dois-je être en bonne condition physique pour pouvoir pratiquer le yoga ?

Non, vous pouvez démarrer dans un groupe qui correspond à votre niveau de condition physique. Il ne faut d’ailleurs pas être nécessairement très souple pour pratiquer le yoga. Il vous aidera à améliorer votre souplesse, et vous finirez par vous sentir mieux dans vos activités quotidiennes habituelles.

6. Est-ce que je risque de me blesser ?

La majorité des blessures qui se produisent au cours de la pratique du yoga sont la conséquence d’une surcharge ou d’une luxation. Ceci dit, ce qui est vrai pour différentes activités physiques est également vrai pour le yoga : sa pratique est absolument sûre si elle est enseignée par une personne expérimentée et qui la comprend bien, ainsi que lorsque l’on choisit un groupe qui correspond à notre niveau.

7. Quel type de yoga dois-je choisir ?

Il en existe différents types : le Raja, le Hatha, le Jnana et le Bhakti. Certains types mettent surtout l’accent sur la position corporelle ou la respiration, d’autres s’intéressent plus aux techniques de méditation. De nombreux professeurs de yoga développent leur propre style, sur base de ceux qui existent. On ne peut pas dire qu’un type de yoga est meilleur ou plus authentique qu’un autre. Ce qui compte, c’est d’en choisir un qui soit adapté à votre condition physique.

8. Quel genre de leçon de yoga est indiqué pour moi ?

La durée d’une leçon peut varier entre 45 minutes et une heure et demie. Les leçons plus longues permettront d’avoir suffisamment de temps pour apprendre les techniques de relaxation et de respiration, et elles donneront la possibilité à votre professeur de travailler en tenant mieux compte de vos capacités et possibilités personnelles. Du reste, il est toujours bon de discuter avec un professeur avant de s’inscrire à une de ses leçons.

9. Où puis-je suivre des leçons de yoga ?

En Belgique, les principales associations de yoga sont les suivantes :

L’Association Belge des Enseignants et des Pratiquants de Yoga (A.B.E.P.Y.)

La Fédération Belge d’Hébertisme et de Yoga

Fédération de Yoga des Néerlandophones en Belgique

Ces associations disposent de listes de professeurs et de leçons sur leurs sites web, ce qui vous permet de trouver les plus proches de chez vous. Il faut aussi savoir que certaines mutuelles remboursent les frais d’inscription.

Les diplômes de professeur homologués par la Fédération satisfont aux normes établies par l’Union Européenne de Yoga et sont donc reconnus à l’étranger.

10. Plutôt que par des leçons, est-ce que je peux apprendre le yoga par un livre ou un DVD ?

Oui, en principe. Mais il vaut évidemment mieux débuter par des leçons, au cours desquelles les postures et les techniques de respiration seront correctement enseignées. Apprendre au moyen d’un DVD ou d’un livre vous prive de l’accompagnement par une personne qui peut corriger vos erreurs, des erreurs qui peuvent déboucher sur des blessures au fil du temps. Par contre, lorsque plusieurs leçons vous auront permis d’être suffisamment expérimenté, un DVD pourra vous aider à conserver la pratique.

Par Sven Deferme

Partner Content