Le site gantois participe déjà à la mutation du paysage automobile mondial. © GF

Voiture électrique: un système de station d’échange de batterie pourrait-il voir le jour ?

Urbain Vandormael
Urbain Vandormael Spécialiste voitures  

Le problème des véhicules électriques est qu’ils doivent être rechargés. Plus la batterie est grande, plus cela prend du temps.

Certains fabricants sont en train de concevoir des batteries qui peuvent être changées dans une station entièrement automatisée. Au lieu de recharger votre batterie déchargée, il suffirait de l’échanger contre une batterie pleine. Vous entrez dans votre voiture, une armée de robots desserre les boulons nécessaires, la voiture est démontée partiellement, la batterie déchargée est retirée et après avoir inséré une batterie pleine, le même processus se déroule en sens inverse.

Aujourd’hui, un tel changement de batterie prend entre 10 et 15 minutes Le gain de temps par rapport à la recharge rapide est donc plutôt limité. De plus, les investissements nécessaires pour une telle station automatisée, qui doit également disposer d’une capacité de stockage et de chargement suffisante, sont considérables. Une station de la sorte demande également une multitude de batteries, ce qui met à mal l’équilibre écologique de ce système.

Enfin, l’architecture de la voiture doit également être adaptée pour permettre un démontage rapide de la batterie. Compte tenu de la protection et du refroidissement requis pour la batterie, ce n’est pas évident. En outre, chaque fabricant dispose de ses propres plateformes et formats de batterie. Les stations d’échange de batteries ne seraient vraiment rentables que si les batteries de différents modèles de VE étaient interchangeables.

Partner Content