L'éco-conduite vaut aussi pour les véhicules électriques © belga

Touring insiste: il faut plus de bornes de recharge électrique

Philippe Bonamis journaliste

L’organisation de mobilité Touring tire la sonnette d’alarme et demande aux autorités de mettre en place un plan digne des ambitions exprimées par les régions dans l’électrification de la mobilité en Belgique.

Touring craint une distorsion croissante entre le nombre de voitures électriques en circulation et le nombre de bornes de recharge disponible à terme. En effet, ce sont principalement les voitures des classes sociales supérieures qui sont électrifiées. Celles ont les moyens de s’équiper de bornes de recharge à domicile et au travail. Touring pense que cet écart va encore se creuser. Car dès que les VE se multiplieront dans les autres classes sociales, le problème des bornes publiques sera plus que jamais d’actualité. De nombreuses familles vivent en appartement ou dans des maisons mitoyennes, sans garage et sans place de stationnement et aujourd’hui sans bornes de recharge publique disponibles. Touring tient aussi à rappeler que la Commission Européenne a décrété que seuls les VE pourront être mis en vente en 2035.

La Flandre a même décidé d’appliquer cette règle dès 2029. Dans le parc européen des voitures en circulation, les VE occuperont dès lors une place toujours plus importante. D’après le dernier rapport de l’ACEA (Association des Constructeurs Européens d’Automobiles) un véhicule sur cinq sera électrifié à la fin 2022. De plus, toujours d’après l’ACEA, il y a 10 fois plus de VE sur les routes de l’UE qu’en 2017 alors que le nombre de points de charge publics n’a été multiplié que par 2,5. Et en Belgique, selon les derniers chiffres disponibles, près de 22.600 VE ont été immatriculés en 2021.

Il n’est dès lors pas compliqué de réaliser que le nombre de bornes installées l’année dernière n’est pas du tout proportionnel… Touring applaudit des deux mains aux initiatives des stations-services qui se transforment en station de recharge ou des supermarchés qui mettent de plus en plus des chargeurs à disposition, parfois même gratuitement. Mais comme le précise le rapport de l’ACEA, tout cela ne suffit pas! « Afin d’éviter des problèmes structurels d’approvisionnement pour le consommateur il faut accélérer le développement des infrastructures de recharge », conclut Touring.

Partner Content