© GF

Ouverture des commandes de la première Mercedes-AMG 100% électrique

Laurent Blairon journaliste

Depuis le 14 décembre dernier, les intéressés peuvent commander la Mercedes-AMG EQS, modèle haut de gamme électrique de la marque à l’étoile, en version 53 4MATIC+. Un jalon important pour la division AMG (hautes performances) de Mercedes, puisqu’il s’agit de son premier bolide 100% électrique.

Les trois lettres AMG sont synonymes de très hautes performances et de bolides virils. Cela restera le cas dans le futur, mais sous une autre forme, sans la sonorité envoutante des 4, 6 cylindres mais aussi et surtout des V8 ou V12 Mercedes. La théorie « faire du mieux avec du très bon » restera la même : partir d’un modèle Mercedes-Benz pour en extrapoler une version extrême, une super-Mercedes. Ici, AMG part de la grande berline EQS pour tirer 760 ch et 1020 Nm de ses moteurs électriques. La plus puissance des EQS ‘normales’ atteint 523 ch…. La batterie haute tension est adaptée au profil d’exigences AMG : le système spécifique de gestion de la batterie ainsi que de nouvelles barres omnibus et des sections de câbles plus importantes garantissent ce soupçon de sensations et de performances supérieures.

Expérience sonore

La EQS 53 conserve l’architecture à deux moteurs – l’un sur l’essieu avant, l’autre à l’arrière – ce qui en fait une berline à quatre roues motrices, sans quoi le bolide silencieux ne pourrait faire passer la cavalerie efficacement au sol. La voiture accélère de 0 à100 km/h en 3,8 s et atteint 250 km/h. Les liaisons au sol sont recalibrées aux prétentions dynamiques plus élevées. AMG n’a pas tout à fait renoncé à l’expérience sonore et propose un système acoustique qui, selon le mode de conduite, diffuse des bruitages (artificiels) qui soulignent la sportivité. Pour le reste, la EQS AMG conserve la batterie de 107,8 kWh qui lui autoriserait une autonomie (WLTP) de 526 à 580 km. Affichée à environ 160.000€ en prix de base, l’EQS 53 AMG s’oppose frontalement à l’Audi RS e-tron GT.

Partner Content