Louer un véhicule électrique pendant les vacances: les touristes ne sont pas prêts

Les touristes préfèrent encore miser sur une motorisation thermique lorsqu’ils doivent louer un véhicule à leur destination de vacances. La part de réservations de véhicules électriques n’est que de 0,22%, selon une estimation fournie samedi par la plate-forme allemande de comparaison des prix de locations de voitures, Billiger-Mietwagen.de.

« Il y a une préférence claire pour le moteur à combustion car ces types de véhicules sont proposés en nombre par les prestataires et le public est plus familier avec cette carburation », explique un porte-parole de la plate-forme. Il ajoute qu’aux États-Unis, en Espagne et en Allemagne, il y a désormais un panel de véhicules électriques assez large.

Mais ces voitures sont généralement plus chères et nombre de vacanciers ne veulent pas s’embêter à rechercher des stations de recharge et perdre du temps à attendre à côté d’une borne.

Par ailleurs, la proportion de logements en Europe qui proposent des solutions de recharge in situ est assez faible. Sur ces 12 derniers mois, le nombre de journées réservées via la plate-forme allemande avec un véhicule électrique était seulement de 2.500 dont 77% en Espagne, 10% en France et 2% en Allemagne.

En Espagne, la région des Baléares s’efforce de promouvoir la motorisation électrique en investissant dans des installations de recharge et en créant des emplacements de parking réservés aux véhicules électriques dans les zones touristiques, où les voitures peuvent être rechargées gratuitement. Sur l’île de Formentera, le nombre de voitures est en outre limité, sauf pour les véhicules électriques qui ne sont pas soumis à de tels quotas.

Partner Content